Ah Cuba la paradisiaque… Cette île attire de nombreux touristes, notamment Canadiens (et depuis peu, Américains) pour ses plages de sable blanc, sa météo accueillante et ses énormes hotels 5 étoiles ainsi que leurs offres « all inclusive ».

Ça vous fait rêver? moi non plus! Alors direction l’ouest de l’île, plus rural où le temps semble s’être arrêté il y déjà plusieurs dizaines d’années.

La vallée de Viñales et ses fameuses Mogotes

La vallée de Viñales et ses fameuses Mogotes

Viñales vallée authentique

Située dans la province de Pinar del Rio, qui englobe donc l’ouest de l’île, la vallée de Viñales est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. Le village se retrouve au coeur d’une végétation magnifique et atypique. Ce qui nous surprend en arrivant, ce sont ces multiples collines qui sortent de terre de manière aléatoire. Les Mogotes, sortes de petites montagnes calcaires, sont nombreuses autour du village. Pour ceux qui connaissent la baie d’Hanoï au Vietnam, on y retrouve un paysage semblable… sans l’eau bien entendu!

 

Ce village, habité par moins de 30 000 cubains, vit essentiellement de la production de tabac, et plus récemment de l’afflux grandissant de touristes. Dès la sortie de notre bus, nous nous retrouvons donc encerclés par de multiples rabatteurs vantant les qualités de leur casa particular dans un anglais très approximatif. Pour les quelques touristes n’ayant pas encore réservé de toit pour la nuit, ce sera à eux de trouver la meilleure offre. Pour nous, le choix a été fait bien à l’avance. En effet, fidèles aux bonnes adresses du guide du Routard nous avons décidé de passer notre séjour chez Yudi et Emilio. Leur casa à l’écart de la rue principale offre une vue magnifique sur les Mogotes et les champs de tabac appartenant au couple.

Le choix d’une casa est souvent difficile à faire. Il y a ceux qui préfèrent éviter les mauvaises surprises en réservant à l’avance, et les autres qui se décident au jour le jour. Notre choix s’est fait grâce aux excellents commentaires à l’égard de cette casa mais aussi et surtout par rapport à sa position éloignée du bruit du centre du village. Les repas et petits déjeuners préparés par Yudi sont excellents (on vous conseille la langouste!). Par contre suite à leur apparition au routard, cette casa est maintenant envahie en majorité par des hordes de touristes français. La qualité de l’accueil a changé, Yudi nous avouant que ce travail éprouvant les fatiguait énormément.

La ville et les alentours

Les journées commencent tôt à Viñales. On remercie aussi le coq qui est venu chanter à l’aube juste sous nos fenêtres! Ce petit désagrément est vite oublié au moment de prendre notre petit-déjeuner en admirant le soleil qui illumine les mogotes et le champ de tabac adjacent. Une bonne occasion pour enfiler nos chaussures et se balader entre les rangs de plants de tabac. Nous partons alors à la rencontre des travailleurs qui sélectionnent et feront ensuite sécher les meilleures feuilles.

Pour visiter la vallée, je ne peux que te conseiller une balade à cheval! La majorité des casas pourront te recommander un guide, sinon les bureaux de Cubanacan sur l’artère principale de la ville proposent ce genre d’activités.

Nous avons opté pour une balade de 2h avec la traditionnelle visite d’une grange où on nous a montré la fabrication traditionnelle du cigare. Activité certes touristique, mais toujours intéressante!

Conseil: N’achetez pas vos cigares là-bas car ils ne sont malheureusement pas autorisés à l’export (et surtout chers!!!). Profitez plutôt de votre séjour à La Havane pour faire le plein avant le départ.

Une journée à Cayo Levisa

Pour les séjours prolongés à Viñales, d’autres activités peuvent être intéressantes comme passer la journée sur l’île de Cayo Levisa. Les cayos sont souvent des repères à touristes, ou pullulent les hotels. Par contre, Cayo Levisa à le mérite d’avoir été épargnée par cette folie touristique. En effet seulement un hôtel a investi l’île, ce qui te laisse des kilomètres de plages désertes à parcourir le temps d’une journée. Le départ se fait depuis Viñales. Après 1h de bus et 40 minutes de ferry, tu te retrouveras sur l’île pour quelques heures. Ce sera suffisant pour faire quelques brasses, découvrir les environs et terminer par un cocktail au bar de l’hôtel.

 

Au détour des rues et chemins

Enfin, s’il te reste encore du temps, je ne peux que te conseiller de simplement visiter le village. Éloigne-toi de l’axe principal et pars à la découverte des rues plus populaires mais toutes aussi colorées. Va à la rencontre des habitants, ils prendront, pour la plupart, plaisir à discuter avec toi. C’est aussi de cette façon que tu découvriras la beauté de la vallée de Viñales.

 

Et toi, quelle ville ou région de Cuba préfères-tu? Viens en discuter en commentaire 😉

Tu as aimé l'article? Partage le autour de toi! 😉
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on Pinterest