La Norvège, ça vous gagne!

Dans ma liste des endroits à voir absolument en norvège, le Preikestolen figurait parmi les premiers. En effet, cette plateforme qu’on penserait taillée par la main de l’homme culmine fièrement au dessus du Lysefjord. Une randonnée relativement facile mais qui nécessite quand même un minimum de préparation.

Vue de la Falaise du Preikestolen

La vue depuis la plateforme du Preikestolen vaut le détour

Se rendre au Preikestolen depuis Stavanger

Durant notre séjour en Norvège, nous avons passé plusieurs jours à Stavanger qui fût donc le point de départ pour cette journée. Si tu n’as pas de voiture, le moyen le plus simple de s’y rendre est de prendre un forfait Ferry/Bus qui te déposeront au départ de la randonnée. Nous avons choisi de passer par la compagnie Tide qui propose un forfait pour une trentaine d’euros.

À Stavanger, les Ferry en direction de Tau, autre ville de l’autre côté du Fjord, partent tous depuis le Fiskepirterminalen. Après une traversée d’une bonne demi-heure, nous voilà débarqués à Tau ou nous attend un bus pour continuer le voyage. Enfin, 45 minutes plus tard et avec un ciel qui se couvre, nous pouvons commencer notre randonnée.

Difficulté et accessibilité

Qu’on se le dise, la randonnée ne fait que 4km aller pour moins de 400m de dénivelé positif. Pourtant le chemin pour y accéder peut être difficile si tu n’es pas suffisamment préparé. Comme la pluie s’invite souvent en Norvège, les roches et autres passerelles en bois sont très glissantes. La neige encore en abondance à cette époque (Avril) ne facilite pas non plus l’avancée. Ce jour là, la température ne dépassait pas les 10°c. Assure-toi donc d’apporter des vêtements chauds et de quoi te couvrir de la pluie, une bouteille d’eau ainsi que de quoi manger.

Maison en pierre devant un lac

Une belle vue du lac proche du départ

L’ascension du Preikestolen

La première partie de la randonnée est une ascension du premier versant dans la forêt. Après cette étape, tu vas te retrouver sur une zone plane et marécageuse. La suite est un escalier abrupt et glissant qui te fera gagner 100m de dénivelé en peu de temps. Ensuite pour reprendre ton souffle, le reste de la randonnée devient plus facile et grimpe tranquillement jusqu’à la plateforme. Enfin, les derniers mètres longent une corniche qui donne directement sur le Lysefjord. La vue y est alors magnifique mais…dangereuse! Alors si tu n’es pas à l’aise avec la hauteur, je te recommande fortement de longer la paroi et de faire attention ou tu mets les pieds ;).

Panneau d'indication au Preikestolen

Tu es sur la bonne route, courage!

Finalement on arrive au Pulpit rock ou Preikestolen. Cette plateforme d’une 30aine de m² donne l’impression d’un tremplin tellement sa paroi abrupte donne le vertige. Le Fjord se situe exactement 604m plus bas. Perche à selfie déconseillée! Si tu es motivé, il existe un petit chemin un peu en aval qui te permettra d’atteindre les rochers en hauteur. C’est le spot parfait pour immortaliser cette merveille de la nature et le Fjord en arrière plan.

Vue du Pulpit Rock et le lysefjord en fond

Vers midi, de très nombreux touristes profitent de la vue

Quelques conseils

Comme la randonnée du Preikestolen figure dans tous les guides touristiques de Norvège, l’endroit peut être vite bondé si tu réalises l’ascension en pleine journée. Pour profiter au mieux de ce lieu la meilleure façon est donc de partir tôt le matin ou même de passer la nuit sur place. De nombreux randonneurs bien équipés n’hésitent pas à planter leur tente sur le rocher pour être les premiers à assister aux magnifiques levers de soleil que propose cette région.

Pour résumer, prévois donc de bonnes chaussures, vêtements chauds et de pluie, eau et nourriture ainsi que ton appareil photo. Ce serait dommage de ne pas immortaliser cette vue non?

Pour te rendre au Preikestolen, fais comme nous et passe par le site de la compagnie Tide qui liste toutes les options possibles et donne quelques conseils: http://fjords.tide.no/hikingtour-preikestolen

Profite de la vue et attention en allant au bord 😉

 

Tu as aimé l'article? Partage le autour de toi! 😉
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on Pinterest